Se rendre | Carte-Ami | Partenaires | Presse | Photos | Vidéos | Archives | Liens | Nous contacter

Historique

2008

C'est en 2008, après 10 années de tournée avec son groupe Amalgama, que la guitariste Suzie Auclair entreprend un nouveau projet, celui de présenter une série de spectacles en plein air près du fleuve à Verchères, au pied de la statue de Madeleine de Verchères.

Aucune série de concerts n'ayant lieu à Verchères durant l'été ou durant l'année, Suzie Auclair rêve de voir le Parc des Pionniers de Verchères s'animer au son de musiques variées. Le but de ces spectacles est d'abord de créer une vie musicale à Verchères durant la saison estivale.

Ce projet d'animation musicale débute humblement en 2008; on y présente des élèves de l'École de musique Suzie Auclair, jeunes et adultes, qui se sont distingués lors de Concours de musique et divers événements. Tous les spectacles sont gratuits. Cette première édition permet de prendre le pouls à savoir si la population sera au rendez-vous. Tel qu'envisagé par madame Auclair, les spectateurs se rassemblent, dégustent leur pique-nique au son de la musique et bercés par le vent du fleuve. Suite à l'accueil chaleureux de la première édition, l'événement est de retour l'année suivante.


2009

Pour 2009, madame Auclair souhaite que la 2e édition permette à des musiciens, non seulement amateurs, mais également semi-professionnels et professionnels, de se produire à Verchères et de se faire connaître davantage dans la région. L'objectif pour les prochaines années sera de permettre aux spectacteurs d'apprivoiser des musiques de styles variés, et de différentes époques et régions, ceci tout en leur permettant de découvrir des instruments parfois peu connus. Pour parvenir à ses objectifs, madame Auclair obtiendra l’appui indispensable de commanditaires dont, entre autres, la Ville de Verchères, Climatisation Novatrix, l'École de musique Suzie Auclair, la Caisse Desjardins de Verchères, JR Levage et la pharmacie Brunet de Verchères, qui depuis, sont tous partenaires chaque année. La 2e édition permettra ainsi de faire connaître des musiciens professionnels tels que : Madeleine Owen au luth et à la guitare baroque, ainsi que Alan Jones, spécialiste des divers types de cornemuses des îles britanniques et des flûtes irlandaises, qui présentera alors en trio un spectacle de musique celtique (Irlande, Écosse, Bretagne) avec harpe et violon. On remarquera que le public a doublé par rapport à la première édition.


2010

C'est en 2010 que Musique sur le Fleuve prend un tournant significatif qui lui permet de devenir l'événement que l'on connait actuellement. Le nombre croissant de partenaires et commanditaires donne la possibilité à Musique sur le Fleuve de s'offrir un logo et une image plus actuelle, de publiciser l'événement partout en Montérégie et ailleurs au Québec, et surtout, d'offrir une programmation exceptionelle mettant en valeur d'excellents musiciens professionnels. La 3e édition comprend tout d'abord la participation de Zal Idrissa Sissokho (kora, chant) en duo avec Thomas Niamké (djembé). Originaire du Sénégal, il compose des chansons inspirées du répertoire ouest-africain, des pièces classiques mandingues qu'il chante en malinké et en wolof. On note également la participation de l'incomparable trio de musique arabe, Sokoun Trio, composé du très réputé oudiste d'origine tunisienne Mohamed Masmoudi, de Zied Ben Amor au violon et au chant ainsi que de l'excellent musicien d'origine libanaise Joseph Khoury à la darbouka et aux percussions. Le duo de virtuoses Vladimir Sidorov (accordéon bayan) et Guy Pelletier (flûte traversière) impressionnent quant à eux avec leur spectacle Parfum du Brésil. Et enfin, le trio Skye Consort composé de Sean Dagher (cistre et voix), Nelson Carter (violon) et Patrick Graham (percussions) permet aux spectateurs de découvrir des musiques d'Irlande, d'Écosse, de Bretagne et du pays de Galles. Une place est laissée aux jeunes musiciens de la relève en leur permettant de se produire en première partie des spectacles. Cette 3e édition attire un nombre considérable de spectateurs. Musique sur le Fleuve enrichit ainsi de façon concrète et significative la vie musicale et culturelle de Verchères et de la Montérégie. De plus, l'impact économique et touristique est non négligeable. Le secteur où se déroulent les spectacles, en plus d'être bien connu des Verchèrois, est également recherché des touristes (statue Madeleine de Verchères, moulin banal, promenade du quai, etc.). On remarque des retombées économiques significatives, car les spectateurs présents à Musique sur le Fleuve prolongent très souvent leur séjour dans le vieux village, visitant les commerces et attraits touristiques de Verchères et des environs.


2011

C'est sur cette lancée que madame Auclair élabore la 4e édition en 2011. L'implication accrue de divers partenaires financiers, dont la ville de Verchères, permet de publiciser l'événement à grande échelle, d'apporter diverses améliorations et d'augmenter le nombre de musiciens présents. Encore une fois, une programmation musicale de qualité et diversifiée contribuera au succès de Musique sur le Fleuve. L'Ensemble Montréal Tango, composé du pianiste argentin Victor Simon, de l'incroyable violoniste Carmen Piculeata et du très réputé contrebassiste Christophe Papadimitriou, permet de découvrir des airs traditionnels de tango, des milongas et des valses, sans oublier des pièces d'Astor Piazolla. Le trio de Flamenco, Los Azufaïfos, constitué de Dominique Soulard (guitare), José-Luis Perez (voix et palmas) et Katherine Oliveri (danse) envoûte pour sa part les festivaliers. Le groupe Magillah explore quant à lui la musique vocale juive d’Europe de l’Est avec quelques escapades instrumentales dans la tradition klezmer. Sous la direction musicale d'Henri Oppenheim (accordéon, voix), ce spectacle permet d'entendre également Michelle Heisler (voix), Brigitte Dajczer (violon, voix) et Eric Breton (percussions). Finalement, le dernier spectacle de cette 4e édition présente le Denis Chang Manouche Quartet, avec l'incroyable guitariste Denis Chang, accompagné d'Ivan Garzon (guitare rythmique), Ben Henriques (saxophone) et Paul VanDyk (contrebasse).

Bien que les spectacles demeurent gratuits, la Carte-Ami est introduite lors de cette 4e édition. Offerte au coût de 10 $, cette carte permet aux festivaliers d'encourager Musique sur le Fleuve tout en bénéficiant de rabais dans différents commerces de Verchères.

Cette 4e édition attire plus de 1 100 spectateurs, et ce, malgré la pluie qui est au rendez-vous trois spectacles sur quatre! Ce nombre constitue une augmentation de 450 % par rapport à la 1ère édition de 2008. Un sondage réalisé sur place permet de constater que 39 % des spectateurs sont des résidents de Verchères tandis que 61 % proviennent d'autres villes du Québec; certains touristes viennent même d'Océanie. Ce sondage révèle de plus que 73 % des spectateurs qui proviennent d'autres villes en profitent pour visiter les commerces et attraits touristiques du village. L'impact économique, culturel et touristique de Musique sur le Fleuve est clairement démontré par le biais de ces statistiques. Au fil des années, Musique sur le Fleuve s'est implanté comme un important vecteur de croissance auprès des commerçants locaux.


2012

Bien que la 5e édition doive être reportée en 2013, Suzie Auclair reçoit le PRIX RECONNAISSANCE DE LA CULTURE 2012 de la MRC de Marguerite-d'Youville dans la catégorie « Projet culturel » pour le festival Musique sur le Fleuve.


Les bénévoles au fil des années

Merci à tous les bénévoles qui ont offert leur temps et leur générosité depuis 2008. Leur aide est très appriéciée et elle est des plus précieuses!


Un événement incontournable en Montérégie :

23 artistes, 8 spectacles, 2 000 mélomanes... 4 jours de musique world et jazz à son meilleur !


Liens rapides


Infolettre

Cliquez-ici pour vous abonner